Glossaire

A

Active Directory - Active Directory est le service d’annuaire commercialisé par Microsoft qui fait partie intégrante de l’architecture Windows.

ActiveX - Les contrôles ActiveX sont des modules logiciels qui reposent sur l’architecture COM (Component Object Model) de Microsoft.

ADO (ActiveX Data Objects) - Microsoft ADO est un objet COM (Component Object Model) qui permet d’accéder aux sources de données. Il représente une couche intermédiaire entre les langages de programmation et les bases de données si bien qu’un développeur peut écrire des programmes qui accèdent aux données sans qu’il ait besoin de savoir comment la base de données est implémentée.

AES (Advanced Encryption Standard) - Méthode de chiffrement utilisant entre 128 et 256 bits.

AIT (Advanced Intelligent Tape) - Technologie de support et de lecteur de bande mise au point par Sony Corporation.

ANSI (American National Standards Institute) - Organisation de coordination des normes volontaires aux États-Unis.

Boîtier - Périphérique intelligent programmé pour exécuter une unique fonction bien définie, telle que la fourniture de services de fichiers, de services d’impression ou de services Web.

Archive - Copie cohérente d’un ensemble de données, généralement enregistrées à de fins de conservation durable de l’état d’une application ou d’une activité.

Archivage - Action de créer une archive.

ARP (Address Resolution Protocol) - Protocole utilisé par une couche réseau IP pour faire correspondre les adresses IP aux adresses matérielles de niveau inférieur (c’est-à-dire les adresses MAC).

Baie de stockage – Périphérique de stockage sur disque.

ASP (Active Server Pages) - Spécification d’une page Web créée dynamiquement à partir d’une extension ASP utilisant un script ActiveX.

ASPNET - ASPNET sert à créer des pages et des services Web et est un élément de base de l’architecture .NET de Microsoft.

Asynchrone - Type de communication bidirectionnelle qui s’effectue avec un délai pour permettre aux participants de répondre à leur guise.

ATA (Advanced Technology Attachment) - L’interface ATA sert à connecter des périphériques de stockage tels que des disques durs, des DVD et des CD-R/W.

ATAPI (AT Attachment Packet Interface) - Protocole qu’utilise un lecteur de CD-ROM pour communiquer avec un système informatique via une interface IDE.

Procédure de suivi - Enregistrement chronologique de l’utilisation des ressources système comprenant la connexion utilisateur, l’accès aux fichiers, des activités diverses et la surveillance des tentatives d’atteinte à la sécurité et des infractions réelles, qu’elles soient légitimes ou non autorisées.

Authentification - Mesure de sécurité conçue pour établir la validité d’une transmission, d’un message ou d’un expéditeur, et moyen de vérifier l’autorisation d’une personne à recevoir des informations.

Autorisation - Restriction de l’utilisation des ressources des systèmes d’information aux seuls utilisateurs, programmes, processus ou autres systèmes autorisés.

Disponibilité - Temps durant lequel un système est réellement disponible pendant les périodes où il devrait être disponible.

B

Sauvegarde - Ensemble de données stockées sur un support de stockage non volatile (généralement amovible) à des fins de récupération au cas où l’original des données est perdu ou devenu inaccessible.

Fenêtre de sauvegarde - Intervalle de temps durant lequel un ensemble de données peut être sauvegardé sans affecter sérieusement les applications utilisant ces données.

Bande passante - Différence en Hertz entre la fréquence la plus haute et la plus basse dans une transmission.

Authentification biométrique - Méthode de génération de données d’authentification d’une personne par la numérisation des mesures d’une caractéristique physique (par exemple : empreinte digitale, forme de la main, empreinte rétinienne, etc.).

BIOS (Basic Input Output System) - Partie du système d’exploitation qui fournit l’interface de plus bas niveau avec les périphériques. Le BIOS est stocké dans la mémoire ROM sur la carte-mère de l’ordinateur.

Bloc - Unité atomique dans laquelle les données sont stockées et récupérées sur des lecteurs de disque et de bande.

Secteur de démarrage - Premier(s) secteur(s) contenant généralement les programmes nécessaires au processus de démarrage, quel que soit le disque.

BOOTP (BOOTstrap Protocol) - Protocole utilisé par un nœud de réseau pour déterminer l’adresse IP de ses interfaces Ethernet, afin d’effectuer l’amorçage réseau.

Bot (Robot) - Abréviation de robot, ce terme décrit de petits programmes conçus pour effectuer des tâches automatisées sur Internet, telles que l’indexation ou la recherche/la veille de contenu de message.

Diffusion - Transmission simultanée d’un message à tous les récepteurs (ports) connectés à un moyen de communication.

BSA (Business Software Alliance) - Groupe d’éditeurs de logiciels œuvrant à la lutte contre le piratage des logiciels par la formation des utilisateurs aux droits d’auteur des logiciels et à la cybersécurité.

Tampon – Couramment nommée mémoire tampon, c’est une région de la mémoire utilisée pour stocker temporairement les données lors de leur transfert d’un emplacement à un autre.

Débordement de tampon - Erreur courante de logique de programmation où la longueur des entrées n’est pas vérifiée, si bien que les données débordent de la mémoire tampon, provoquant un comportement erroné de l’application.

Continuité de service - Capacité d’une entreprise à continuer à fonctionner même après un incident grâce au déploiement de matériel et de logiciels redondants.

Planification de la continuité de service - Mesures préparées (et testées) de protection des opérations de gestion critiques contre les effets d’une perte, d’un dommage ou de toute autre panne des installations opérationnelles fournissant des fonctions cruciales.

C

Cache - Dispositif de stockage ou de mémoire rapide servant à réduire le délai effectif requis pour lire ou enregistrer des données sur un dispositif plus lent.

Cache poisoning - Attaque par empoisonnement de la mémoire cache, également appelée “DNS poisoning” ou “DNS cache poisoning” (pour empoisonnement du serveur de noms de domaine), visant à corrompre une table système des noms de domaine Internet par le remplacement d’une adresse Internet par une fausse adresse.

Mémoire associative (CAS, Content Addressed Storage) - Méthodologie de stockage conçue pour un accès rapide à un contenu fixe.

Mise en cascade - Processus de connexion de plusieurs hubs ou switchs Fibre Channel afin d’augmenter le nombre de ports ou d’étendre les distances.

Catalogue - Liste stockée des fichiers et répertoires sauvegardés ainsi que des emplacements des copies de sauvegarde.

CCRC (Computer Crime Research Center) - Organisme américain dont la mission consiste à rechercher et à alerter sur des actes délictueux impliquant les technologies informatiques, notamment les délits informatiques, la fraude sur Internet et le cyberterrorisme.

Protection continue des données (CDP, Continuous Data Protection) - Système de stockage dans lequel toutes les données d’une entreprise sont sauvegardées chaque fois qu’une modification est apportée.

CERT (Computer Emergency Readiness Team) - Créé en 1988, le CERT® Coordination Centre (CERT/CC) est un centre d’expertise en sécurité sur Internet, situé au Software Engineering Institute, un centre de recherche et de développement à fonds fédéraux géré par l’université américaine Carnegie Mellon.

Certificat (Certificat numérique) - Document électronique joint à une clé publique par un tiers fiable, fournissant la preuve que cette clé appartient à un propriétaire légitime et n’a pas été infectée.

Certification - Visa d’informations par une entité fiable.

CGI (Common Gateway Interface) - Méthode de programmation de la transmission d’informations entre un site Web et un programme d’application, et vice versa.

Point de contrôle - Etat enregistré d’une application à un moment donné, comprenant les données, les variables en mémoire, le compteur de programme et tout autre contexte requis pour reprendre l’exécution de l’application à partir de cet état.

CIFS (Common Internet File System) - Protocole d’accès au système de fichiers réseau conçu et mis en œuvre à l’origine par Microsoft Corporation sous le nom de protocole SMB (Server Message Block), et principalement utilisé par les clients Windows pour transmettre à des serveurs Windows des demandes d’accès à des fichiers.

Chiffrement - Algorithme de base servant à chiffrer des données. Un chiffrement transforme des données normales (texte en clair) en jeu de données codé (cryptogramme) non réversible sans clé. AES et DES sont des exemples de chiffrement de bloc à clé secrète.

Client – Utilisateur final, ou application qui s’exécute sur l’ordinateur d’un utilisateur final.

Cluster - Groupe d’ordinateurs mis en réseau (généralement avec une connexion à haut débit) afin d’améliorer la fiabilité, la disponibilité, l’état de fonctionnement et/ou les performances.

Conformité - Dans le domaine du stockage, la conformité fait référence à tout un ensemble de législations, règles et conventions ayant un impact sur la manière dont les données sont stockées, archivées, récupérées et chiffrées.

Compression - Processus de chiffrement des données pour réduire leur taille.

Consolidation - Processus de réduction des coûts visant à optimiser les ressources informatiques en les centralisant.

Planification d’urgence - Préparation d’un plan de gestion recourant à des stratégies alternatives pour garantir la réussite d’un projet si des événements à risque spécifiés se produisent.

Contrôle de redondance cyclique (CRC, Cyclic Redundancy Check) - Système de vérification de l’exactitude des données transmises ou stockées et récupérées.

Cryptographie - Moyen spécifique de chiffrement ou de déchiffrement.

CSI (Computer Security Institute) - Association mutuelle qui se consacre spécifiquement au service et à la formation des professionnels de l’information, de l’informatique et de la sécurité réseau.

Cylindre - Structure d’organisation des données sur un lecteur.

D

D2D2T - Approche de la sauvegarde et de l’archivage dans laquelle les données sont initialement copiées pour sauvegarde sur un système de stockage sur disque puis régulièrement copiées de nouveau sur un système de stockage sur bande.

Stockage direct (DAS, Direct Attached Storage) - Stockage directement relié à un serveur par des moyens d’interconnexion tels que des câbles SCSI parallèles.

Protection des données - Solutions servant à protéger les données

SGBD (Système de gestion de base de données) - Ensemble de programmes informatiques doté d’une interface utilisateur et/ou de programmation qui prend en charge la définition du format d’une base de données, ainsi que la création et l’accès à ses données.

Défragmentation - Opération effectuée sur un disque pour regrouper des fichiers afin d’optimiser le temps d’accès.

DES (Data Encryption Standard) - Algorithme de protection des données par chiffrement publié par le NIST (National Institute of Standards and Technology).

Signature numérique - Equivalent numérique d’une signature manuscrite, offrant la preuve cryptographique que le document original est authentique, inchangé, non falsifié et non répudiable, en utilisant dans la plupart des cas un algorithme à clé publique.

Reprise après incident - Capacité de restauration suite à la perte d’un site complet, qu’elle soit due à un incident naturel ou à une intention malveillante. Les stratégies de reprise après incident comprennent la réplication et la sauvegarde/restauration.

Plan de reprise après incident - Plan décrivant tous les procédés de reprise après incident.

Baie de disques - Ensemble de disques d’un ou de plusieurs sous-systèmes accessibles de manière commune, combiné à un logiciel de contrôle.

DLT (Digital Linear Tape) - Gamme de technologies de support et de lecteur de bande mise au point par Quantum Corporation.

DMA (Direct Memory Access) - Accès direct à la mémoire entre le microprocesseur et un périphérique.

DMTF (Distributed Management Taskforce) - Organisation professionnelle qui met au point des normes de gestion pour les environnements informatiques et d’entreprise.

Zone démilitarisée (DMZ, De Militarised Zone) - Zone de sécurité entre Internet et le réseau interne.

Services de noms de domaine (DNS, Domain Name Services) - Programme informatique effectuant des conversions entre les adresses IP

Gestion des droits numériques (DRM, Digital Right Management) - Toute technologie utilisée pour protéger les intérêts des propriétaires de contenu et de services.

E

Code de correction d’erreur (ECC, Error Correction Code) - Système de vérification de l’exactitude des données stockées et récupérées qui effectue des corrections si nécessaire.

Chiffrement - Conversion de texte en clair en texte codé dans le but qu’il ne soit accessible qu’aux utilisateurs autorisés disposant de la clé de déchiffrement appropriée.

ESM (Enterprise Storage Management) – Gestion de stockage d’entreprise.

F

Structure - Un ou plusieurs switchs Fibre Channel interconnectés.

Basculement - Substitution automatique d’un composant défaillant par un composant système à fonctions équivalentes. Le basculement s’applique à la fois aux clusters et aux chemins de stockage multiples.

FAT32 - Table d’allocation de fichiers de 32 bits. Méthode de stockage d’informations sur un disque dur. Une table FAT32 prend en charge des lecteurs jusqu’à deux téraoctets et les noms de chemin d’accès supérieurs à 256 caractères.

FCAL (boucle arbitrée Fibre Channel) - Forme de réseau Fibre Channel dans lequel jusqu’à 126 nœuds sont connectés dans une topologie en boucle.

Fibre Channel - Norme d’interface pour la connexion d’ordinateurs à des périphériques de stockage de masse, tels que des disques et des bibliothèques de bandes.

Fragmentation - Fait qu’un fichier soit dispersé en morceaux sur un disque au lieu d’exister dans une zone contiguë. La lecture de fichiers fragmentés est plus lente que celle de fichiers défragmentés.

FTP (File Transfer Protocol) - Programme d’application permettant de transférer des fichiers entre des ordinateurs reliés à Internet indépendamment du type d’ordinateur ou des systèmes d’exploitation.

Sauvegarde complète - Sauvegarde au cours de laquelle sont copiés tous les objets d’un ensemble défini de données, qu’ils aient été modifiés ou non depuis la dernière sauvegarde.

G

Nettoyeur - Classe de stratégies particulière permettant de réaffecter la mémoire aux applications en cours d’exécution de manière dynamique mais transparente.

Go/s - Débit d’un milliard de bits par seconde.

GBIC (GigaBit Interface Converter) - Module d’interface qui convertit le flux lumineux d’un câble Fibre Channel en signaux électroniques utilisables par la carte d’interface réseau.

H

Adaptateur de bus hôte (HBA, Host Bus Adapter) - Carte d’interface qui se branche sur le bus de l’ordinateur et le connecte au réseau.

Elève/hôte – Serveur ou périphérique hébergeant des applications ou des données.

Stockage holographique - Stockage informatique utilisant des faisceaux laser pour enregistrer des données générées par ordinateur en trois dimensions.

Correctif - Programme cumulatif unique composé d’un ou de plusieurs fichiers, servant à résoudre un problème rencontré dans un produit.

HTML (Hypertext Mark-up Language)** - Ensemble de balises ou codes de marquage décrivant la manière dont un document est affiché par un navigateur Web.

HTTP (Hypertext Transfer Protocol) - Protocole au niveau applicatif, en général exécuté via TCP/IP, qui permet l’échange de fichiers via le Web.

I

ICMP - Protocole de contrôle étroitement lié à IP et TCP, et utilisé pour acheminer diverses indications de contrôle et d’erreur.

IDE (Integrated Drive Electronics) - Interface couramment utilisée pour les lecteurs de disque dur et de CD-ROM.

Gestion du cycle de vie des informations (ILM, Information Lifecycle Management) - Procédure de gestion de la croissance, du stockage et de la récupération des informations dans le temps, en fonction de leur valeur pour l’entreprise.

Imap 4 (Internet Message Access Protocol)

Imap 4 - Protocole Internet de couche application servant à accéder au courrier électronique sur un serveur distant à partir d’un client local.

Virtualisation symétrique - Fonctions ou services de virtualisation intégrés au chemin d’accès des données. Dans un système mettant en œuvre une virtualisation symétrique, les services de virtualisation tels que la correspondance des adresses sont effectués par les mêmes composants fonctionnels que ceux utilisés pour lire ou écrire des données.

Inode - Structure de données persistante dans un système de fichiers UNIX ou similaire qui décrit l’emplacement d’une partie ou de la totalité des blocs de disque alloués au fichier.

Intégrité (des informations) - Fiabilité des informations. Etat des données décrivant collectivement l’exactitude, la cohérence et la fiabilité des informations.

Mise en tunnel IP - Protocole réseau d’encapsulation permettant à un réseau d’envoyer ses données à l’intérieur de la connexion d’un autre réseau.

IPv6 - Génération du protocole IP, conçue non seulement pour étendre l’espace adresse (afin de s’adapter à la croissance de l’usage d’Internet), mais aussi pour exploiter des concepts tels que la multidiffusion et la qualité de service.

iSCSI - Logiciel qui émule des protocoles SCSI, mais la méthode de connexion s’effectue via un réseau IP au lieu d’un câble compatible SCSI direct.

ISO (International Standards Organisation) - Organisation internationale de normalisation.

J

J2EE - Environnement de Sun indépendant de la plate-forme, axé sur Java, pour le développement, la création et le déploiement en ligne d’applications d’entreprise sur le Web.

Java - Langage de programmation d’applications développé par SUN Microsystems, société appartenant désormais à Oracle.

JavaBeans - Architecture qui offre un moyen de concevoir des composants logiciels réutilisables pouvant être manipulés visuellement dans des outils de génération.

JavaScript - Langage de script d’interprétation.

JBOD (Just a Bunch of Disks) - Groupe de disques logé dans son propre boîtier. Contrairement à un système RAID, un groupe JBOD ne dispose pas de fonctions d’intelligence de contrôleur de stockage ni de redondance des données.

JDBC (Java Database Connectivity) - API Java permettant à des programmes Java d’exécuter des instructions SQL, et donc d’interagir avec toute base de données compatible SQL.

JVM (Java Virtual Machine) - Machine virtuelle Java qui exécute des instructions générées par un compilateur Java. Cet environnement d’exécution est intégré à divers produits, tels que des navigateurs Web, serveurs et systèmes d’exploitation.

K

ko (kilo-octet) - Multiple de l’octet, unité de mesure des informations numériques. k**- Abréviation de kilo, équivalant à la valeur 1 000, tandis que Ki- est l’abréviation de kilo binaire (“kibi-“), équivalant à 1 024. Les préfixes binaires normalisés tels que Ki- sont relativement récents et connaissent encore un usage limité. K- est souvent employé pour indiquer la valeur 1 024, notamment dans Ko, le kilo-octet.

Suffixe : b et non o.

b signifie bit et o octet. Dans le contexte des unités de débit des données, un octet représente 8 bits. Par exemple, une connexion d’un Mbit/s signifie généralement que la bande passante maximale de téléchargement est d’un mégabit/s (million de bits par seconde), ce qui correspond en réalité à 0,125 Mo/s (méga-octet par seconde) ou à environ 0,1192 Mbo/s (mébi-octet par seconde).

Noyau - En informatique, le noyau est le composant principal de la plupart des systèmes d’exploitation des ordinateurs ; c’est un pont entre les applications, le traitement effectif des données ayant lieu au niveau du matériel.

Machine virtuelle basée sur le noyau (KVM, Kernel-based Virtual Machine) - Infrastructure de virtualisation pour le Linux Kernel.

Commutateur KVM (keyboard, video or visual display unit, mouse) - Périphérique matériel (KVM étant l’abréviation de clavier, moniteur ou affichage, souris) permettant à un utilisateur de contrôler plusieurs ordinateurs depuis un seul clavier, un seul moniteur et une seule souris.

L

Réseau local (LAN, Local Area Network) – La plupart des réseaux locaux sont confinés dans un seul bâtiment ou groupe de bâtiments.

Adressage logique (LBA, Logical Block Addressing) - Adresse d’un bloc logique.

LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) - Un serveur LDAP centralise les informations sur les utilisateurs du réseau.

LDM (Logical Disk Manager) - Nom du logiciel de gestion par volumes logiques du système d’exploitation Windows.

Bibliothèque, bande – Périphérique de stockage sur bande magnétique.

Unité logique - Entité d’une cible SCSI qui exécute les commandes d’E/S. Les contrôleurs de baie et les lecteurs de bande peuvent inclure plusieurs unités logiques auxquelles les commandes d’E/S peuvent être adressées.

LTO (Linear Tape Open) - Technologie mise au point conjointement par HP, IBM et Seagate pour offrir un choix clair et viable dans une gamme de plus en plus complexe d’options de stockage sur bande.

Numéro d’unité logique (LUN, Logical Unit Number) - Une unité logique est une subdivision d’un disque de stockage ou d’un ensemble de disques.

Masquage LUN - Méthode de restriction de l’accès à un serveur au stockage non spécifiquement alloué à ce serveur.

LVD (Low Voltage Differential) - Technologie servant à produire des câbles et circuits spéciaux utilisés sur les derniers disques durs SCSI qui fournissent des données à très grande vitesse.

M

MAC (Media Access Control) - Algorithmes qui contrôlent l’accès aux supports physiques, notamment dans les réseaux de supports partagés.

Réseau métropolitain (MAN, Metropolitan Area Network) – Réseau de données conçu pour une ville. En termes d’emprise géographique, les MAN sont plus étendus que les réseaux locaux (LAN), mais moins importants que les réseaux étendus (WAN). Les MAN se caractérisent généralement par des connexions à très haut débit utilisant le câble optique ou un autre support numérique.

Mapi (Messaging Application programming) - Interface Windows standard de messagerie permettant à différents programmes de courrier et autres applications liées telles que les traitements de texte et tableurs d’échanger des messages et pièces jointes entre elles.

Enregistrement d’amorçage maître (MBR, Master Boot Record) - Données présentes sur le premier secteur d’un disque dur, qui contiennent les informations nécessaires au chargement du système d’exploitation.

Fuite de mémoire - Bug d’un programme qui l’empêche de libérer la mémoire une fois qu’elle n’est plus employée, et le pousse à utiliser des quantités de plus en plus importantes de mémoire.

Résumé de message - Numéro dérivé d’un message. Si vous modifiez un seul caractère du message, son résumé change.

Mise en miroir - Forme de groupe de stockage dans laquelle deux ou plusieurs copies identiques des données sont conservées sur des supports distincts.

Multimode - Spécification de câblage à fibre optique autorisant des distances allant jusqu’à 500 mètres entre les périphériques.

Redondance des chemins d’accès - Utilisation de composants réseau de stockage redondants pour le transfert de données entre le serveur et le stockage.

Traitement multi-thread - Utilisé pour décrire les processus dans les systèmes informatiques.

Multi-streaming - Méthode de sauvegarde dans laquelle un client envoie simultanément plusieurs flux de données.

N

Stockage de données réseau (NAS, Network Attached Storage) - Terme utilisé pour les systèmes de stockage RAID, à bande et autres supports de masse possédant une connexion réseau intégrale telle qu’Ethernet ou Fibre Channel.

Traduction des adresses réseau (NAT, Network Address Translation) - Technique dans laquelle les adresses d’origine et/ou de destination des paquets IP sont récrites lors de leur passage par un routeur ou pare-feu.

NCSC (National Computer Security Center) - Branche de l’US National Security Agency qui définit les critères des produits informatiques fiables.

NDMP (network Data Management Protocol) - Protocole de communication permettant à des périphériques intelligents sur lesquels sont stockées des données, à des bibliothèques robotisées et à des applications de sauvegarde de communiquer afin d’effectuer des sauvegardes.

NFS (Network File System) - Système de fichiers répartis et son protocole réseau associé mis au point à l’origine par Sun Microsystems Computer Corporation et couramment mis en oeuvre dans les systèmes UNIX.

NTFS (NT File System) - Système de fichiers du système d’exploitation Windows NT/2000/XP. NTFS n’est pas accessible par d’autres systèmes d’exploitation tels que le DOS, et fournit davantage de fiabilité et de sécurité que FA##T.

O

ODBC (Open Database Connect) - Interface mise au point par Microsoft, X/Open et d’autres éditeurs, qui permet à des applications d’accéder à diverses bases de données via une seule interface polyvalente.

Sauvegarde hors ligne - Forme de sauvegarde dans laquelle les applications n’accèdent pas aux données concernées le temps de l’opération.

Système d’exploitation – Programme le plus important s’exécutant sur un ordinateur. Tout ordinateur à usage général doit disposer d’un système d’exploitation pour exécuter les autres programmes.

En dehors de l’hôte – Non installé sur le serveur, en général dans la structure ou le switch.

Hors bande (Virtualisation) - Fonctions ou services de virtualisation non intégrés au chemin d’accès des données.

P

Partition - Partie d’un disque physique ou LUN qui fonctionne comme s’il s’agissait d’un disque distinct physiquement.

Correction de programme - Méthode de mise à jour d’un fichier qui ne remplace que les parties modifiées, et non le fichier complet.

Point à point - Réseau permettant à plusieurs ordinateurs de partager leurs ressources.

Péta-octet - Un péta-octet représente 1 024 téra-octets.

PHP (Hypertext Pre-processor)** - Langage de script côté serveur, intégré à HTML, à code source libre, utilisé pour créer des pages Web dynamiques.

PING (Packet Internet/Inter-Network Groper) - Paquet (petit message) envoyé pour tester la validité/disponibilité d’une adresse IP sur un réseau.

Ping fatal (Ping of death) - Commande ping qui bloque l’ordinateur cible suite à une valeur de taille de paquet non valide en en-tête.

Infrastructure à clé publique (PKI, Public Key Infrastructure) - Cadre englobant les lois, politiques, normes, matériels et logiciels destinés à fournir et gérer l’usage d’une cryptographie à clé publique sur des réseaux publics.

PPP (Point to Point Protocol) - Protocole de communication entre deux ordinateurs utilisant une interface série, en général un ordinateur personnel connecté par une ligne téléphonique à un serveur.

Provisionnement - Processus permettant aux administrateurs d’affecter aux utilisateurs des ressources système et des privilèges.

Serveur proxy - Serveur agissant comme intermédiaire entre un utilisateur de poste de travail et Internet de sorte que l’entreprise puisse garantir la sécurité, le contrôle administratif et le service de mise en cache.

PST (Personal folder Store) - Fichier(s) où le serveur Microsoft Exchange livre les messages sur l’ordinateur local pour une utilisation hors ligne.

Clé publique - L’une des deux clés du chiffrement à clé publique

Chiffrement à clé publique - Méthode de chiffrement utilisant deux clés reliées mathématiquement : une clé publique et une clé privée correspondante.

Q

Qualité de service (QOS, Quality of Service) - Ensemble de normes d’assurance qualité et de mécanismes pour la transmission de données.

R

R/3 - Version 3 de l’application SAP ERP.

RAM (Random Access Memory) - Mémoire qui stocke les données actives et les fichiers les plus fréquemment utilisés. La mémoire RAM est constituée de puces qui forment un module de mémoire. Ces modules sont installés dans les logements RAM situés sur la carte-mère de l’ordinateur.

Radius (Remote Authentication Dial In User Service)- Protocole utilisé par des serveurs d’accès à distance pour l’authentification des utilisateurs.

Réseau redondant de disques indépendants (RAID, Redundant Array of Independent Disk) - Mode de stockage des mêmes données sur plusieurs disques physiques pour garantir la possibilité d’accès à une copie redondante des données en cas de défaillance d’un disque dur.

RAID 0 (entrelacement) - Cette technique inclut l’entrelacement, mais pas de redondance des données. Elle offre les meilleures performances, mais sans tolérance aux pannes.

RAID 1 (symétrie) - La symétrie (ou mise en miroir) implique au moins deux lecteurs dupliquant le stockage des données. Il n’y a pas d’entrelacement.

RAID 4 - Forme de parité RAID dans laquelle les disques fonctionnent de manière indépendante et toutes les données de contrôle de parité sont stockées sur un disque.

RAID 5 - Forme de parité RAID dans laquelle les disques fonctionnent de manière indépendante et les données de contrôle de parité sont réparties sur les disques de la baie.

RARP (Reverse Address Resolution Protocol) - Méthode de correspondance de l’adresse Ethernet physique avec l’adresse IP de l’hôte.

Partition brute - Partition d’un disque non gérée par un gestionnaire de volume.

Réplique - Terme général désignant une copie d’un ensemble de données.

Registre - Base de données utilisée par Microsoft Windows pour stocker les informations de configuration sur les logiciels installés sur un ordinateur. Ces informations comprennent l’arrière-plan du bureau, les paramètres de programme et les associations des extensions de fichier.

Réplication - Processus de copie de données critiques d’un site hautement disponible à un autre.

Réplication (asynchrone) - Une fois les données enregistrées sur le site de stockage principal, de nouvelles écritures peuvent être acceptées sur ce site, sans attendre que le site de stockage secondaire (distant) termine également ses écritures.

Réplication (synchrone) - Processus qui exige que chaque écriture sur les disques principal et secondaire soit terminée pour pouvoir commencer l’écriture suivante.

Période de rétention - Durée pendant laquelle une image de sauvegarde doit être conservée.

Routeur - Périphérique d’interconnexion entre réseaux locaux (LAN).

RSA - Sigle désignant à la fois un algorithme à clé publique et une société dans le domaine de la conception d’algorithmes, tirant son nom des fondateurs (Rivest, Shamir et Adelman).

Restaurer - Rétablir une situation antérieure. Lorsque vous restaurez un ordinateur ou tout autre périphérique électronique, vous récupérez donc les données correspondant à son état antérieur. Il peut s’agit d’une ancienne sauvegarde du système ou des paramètres d’origine.

S

SAIT (Super Advanced Intelligent Tape) - Cette technologie utilise des cartouches d’un demi-pouce d’une capacité native de 500 Go (SAIT-1) et 1 To (SAIT-2). Les deux formats emploient la méthode de balayage hélicoïdal et recourent à une bande de technologie AME.

Réseau de stockage (SAN, Storage Area Network) - Réseau dont l’objet principal est le transfert de données entre des systèmes informatiques et des éléments de stockage, et entre ces éléments.

SCSI (Small Computer System Interface) - Interface parallèle hautement performante pour les périphériques de stockage de masse tels que les disques durs connectés à un ordinateur.

SCSI 3 - Utilise un bus 16 bits et atteint des débits de 40 Mo/s. Egalement appelé Ultra Wide SCS##I.

SDLT (Super DLT) – Cette technologie propose des capacités natives de 110 Go (SDLT 220), 160 Go (SDLT 320) et 300 Go (SDLT 600). Les lecteurs SDLT peuvent lire les cartouches DLT IV.

Secteur - Unité dans laquelle les données sont stockées physiquement et protégées contre les erreurs sur un disque d’architecture à blocs fixes.

Serial ATA (Serial Advanced Technology Attachment) - Bus informatique essentiellement destiné au transfert de données vers et depuis un disque dur. Il succède au bus AT##A antérieur.

S-HTTP - Extension d’HTTP qui utilise le chiffrement et des signatures numériques pour garantir la sécurité dans chaque transaction.

Contrat de service (SLA, Service Level Agreement) - Contrat entre, d’une part, un prestataire de services, tel qu’un service informatique, un fournisseur d’accès Internet ou un périphérique intelligent agissant comme serveur, et un utilisateur d’autre part.

SMI-S (Storage Management Initiative) - Norme d’interface permettant une interopérabilité à la fois matérielle et logicielle entre des produits de stockage de différents fournisseurs afin de simplifier la gestion de l’environnement SAN.

SMTP (Simple Mail transport Protocol) - Protocole standard d’Internet pour le transfert de messages électroniques d’un ordinateur à un autre. SMTP spécifie la manière dont deux systèmes de messagerie interagissent ainsi que le format des messages de contrôle qu’ils échangent pour transférer du courrier.

SNIA (Storage Networking Industry Association) - Association de fabricants et d’utilisateurs de produits de stockage en réseau dont le but est de faire évoluer cette technologie et les applications associées.

SNMP (Simple Network Management Protocol) - Protocole IETF pour la surveillance et la gestion des systèmes et périphériques d’un réseau.

SQL (Structured query language) - Type de langage de programmation utilisé pour interagir avec une base de données.

Gestion des ressources de stockage (SRM, Storage Resource Management) - Gestion des ressources de stockage logiques et physiques, notamment les éléments de stockage, les périphériques de stockage, les dispositifs, les périphériques virtuels, le volume disque et les fichiers.

SSL (Secure Socket Layer) - Protocole fournissant une communication de données sécurisée via chiffrement.

Entrelacement - Technique de correspondance dans laquelle des plages consécutives de taille fixe d’adresses de données de disque virtuel sont mappées à des membres de groupe successifs de manière cyclique. Egalement connu sous la désignation RAI##D.

Switch - Périphérique qui joint, filtre et achemine des paquets entre des segments de LAN. Les switchs fonctionnent au niveau de la couche liaison de données et parfois de la couche réseau, et gèrent tout protocole de paquet.

T

TFTP (Trivial File Transfer Protocol) - Version simplifiée de FTP qui transfère des fichiers sans fournir de protection par mot de passe ni possibilité de répertoire utilisateur.

Stockage multi-niveaux - Attribution de différentes catégories de données (comme les niveaux de protection requis, les exigences de performances, la fréquence d’utilisation) à différents types de supports de stockage afin de réduire le coût total du stockage.

Piste - Partie d’un disque qui passe sous une tête de lecture/écriture tandis que la tête est fixe.

Triple DES - Une des variantes de l’algorithme DES, algorithme de protection des données par chiffrement publié par le NIST (National Institute of Standards and Technology).

Validation à deux phases - Fonction de systèmes de traitement transactionnel permettant de rétablir des bases de données à l’état antérieur à la transaction si une condition d’erreur se produit.

Client lourd - Ordinateur complet connecté à un réseau.

Client léger - Ordinateur fonctionnant comme un PC classique, mais sans disque dur et sans ports E/S supplémentaires ni autres fonctions superflues. Puisque le client léger n’a pas de disque dur, aucun logiciel n’y est installé. Il exécute les programmes et accède aux données depuis un serveur.

Débit - Quantité de données pouvant être transférées d’un emplacement à un autre en un temps donné. Le débit sert à mesurer la performance des disques durs et de la mémoire RAM, ainsi que des connexions Internet et réseau.

Jeton (ou Token) - Dans l’environnement réseau, série de bits qui circulent sur un réseau en anneau en jeton. Lorsque l’un des systèmes du réseau détient le jeton, il peut envoyer l’information aux autres ordinateurs. Puisqu’il n’existe qu’un jeton par réseau, un seul ordinateur peut envoyer des données à la fois.

En programmation, un jeton est un élément unique d’un langage de programmation.

Dans les systèmes de sécurité, un jeton en dur (token) est une carte qui affiche un code d’identification servant à se connecter à un réseau.

Durée de vie (TTL, Time To Live) - La valeur TTL est utilisée lorsqu’un ping, ou une demande de réponse, est envoyé à un autre ordinateur tel qu’un serveur. La valeur TTL représente le nombre de serveurs situés en différents emplacements entre lesquels la demande peut circuler avant l’envoi d’un message d’échec.

U

Ultra ATA - Version du standard ATA (AT Attachment) qui prend en charge des débits en mode rafale de 333 Mb/s.

Ultra DMA/33 - Protocole de transfert de données entre un disque dur et la mémoire vive (RAM), via les chemins d’accès des données de l’ordinateur (ou bus).

Ultra SCSI - Forme de SCSI autorisant 20 Mb/s.

Ultra2 SCSI - Forme de SCSI autorisant 40 Mb/s.

Ultra3 SCSI - Forme de SCSI autorisant 80 Mb/s.

Ultrium - Mise en œuvre de grande capacité de la technologie LTO.

V

Machine virtuelle - Ordinateur utilisant plusieurs systèmes d’exploitation différents ou plusieurs copies du même système d’exploitation. Chaque instance du système d’exploitation exécute ses propres applications.

Virtualisation - Moyen permettant de visualiser plusieurs périphériques de stockage physiques comme une seule unité logique.

Réseau local virtuel (VLAN, Virtual LAN) - Groupe de périphériques d’un ou de plusieurs réseaux locaux qui sont configurés (à l’aide d’un logiciel de gestion) de façon à pouvoir communiquer comme s’ils étaient reliés au même câble, alors qu’ils se trouvent en fait sur différents segments de LAN.

Volume - Synonyme de disque virtuel. Utilisé pour désigner des disques virtuels créés par un logiciel de contrôle de gestionnaire de volume.

Réseau privé virtuel (VPN, Virtual Private Network) - Extension d’un réseau privé qui fournit des liaisons logiques encapsulées, codées et authentifiées entre des réseaux partagés ou publics.

VSS (Volume Shadow Copy Services) - Dans Windows NET Server 2003, VSS permet une interopération et une coopération hétérogènes entre du matériel et des logiciels de stockage ainsi que des applications d’entreprise.

Bibliothèque de bandes virtuelle (VTL, Virtual Tape Library) - Système de stockage qui comprend un disque, un processeur et un logiciel pour émuler une bande ou une bibliothèque de bandes.

W

WAFS (Wide Area File Services) - Technologie de stockage permettant d’accéder à un datacenter distant comme s’il était local.

Réseau étendu (WAN, Wide Area Network) – Réseau informatique qui couvre une zone géographique relativement vaste. Un réseau étendu se compose en général de plusieurs réseaux locaux (LAN).

Multiplexage en longueur d’onde (WDM, Wave Division Multiplexing) - Division de la lumière en une série de couleurs dans le but de transporter du trafic simultané sur la même fibre physique.

WEP (Wired Equivalent Privacy) - Réseaux locaux (WLAN) définis dans la norme 80211b.

Wide SCSI - Toute forme de SCSI utilisant un chemin de données de 16 bits.

Wi-Fi (Wireless Fidelity) - Terme désignant certains types de réseau local sans fil (WLAN) utilisant les spécifications de la famille 80211.

WORM (Write Once, Read Many) - Disque non magnétique dont les données, une fois écrites, ne peuvent pas être effacées, modifiées, ni complétées, mais peuvent être lues ou copiées sur d’autres supports autant de fois que nécessaire.

X

XML (eXtensible Markup Language) - Format universel de documents et données structurés sur le Web.

Z

Zonage - Méthode de subdivision d’un réseau de stockage en zones disjointes, ou sous-ensembles de nœuds sur le réseau.

Accès Internet nécessaire pour utiliser la fonctionnalité de recherche.
Plus d'options